Le pain à la semoule (de blé dur)

semoule en pot qui tombe en pluie

Aujourd’hui je vous propose de varier les plaisirs en utilisant de la semoule de blé dur pour faire votre pain.

Ce que j’aime avec la semoule de blé dur c’est qu’elle donne des pains plus aérés, avec des croûtes plus dorées et croustillantes. J’obtiens des pains que je trouve personnellement plus « gourmands » qu’avec la seule farine de blé.

La semoule de blé dur

Comme je vous le détaillais dans l’article sur les farines, le blé dur contient du gluten et est donc panifiable. Pour le blé dur on parle de semoule et non de farine car les particules obtenues au broyage sont plus grosses (>200µm). Cela est du à l’état dur et vitreux du blé dur.

La semoule de blé dur existe en plusieurs « taille ». Pour le pain, je préconise de la semoule « fine ». J’avoue que je n’ai jamais essayé avec de la semoule moyenne que l’on utilise par exemple pour le couscous (pas sur que cela fonctionne très bien). Vous trouverez facilement de la semoule fine en supermarché classique ou en magasin bio.

La recette

Ce que je vous propose aujourd’hui c’est de faire un pain à la farine de blé et à la semoule de blé dur. Il ne s’agit pas de faire un pain 100% semoule qui serait vraiment très différent d’un pain classique. J’aurais, j’en suis sûr, l’occasion de vous parler du 100% semoule un jour.

Pour faire un pain en utilisant de la semoule, partez d’une recette classique à 500g de farine. Si besoin, vous pouvez voir celles que je vous propose comme la recette la plus facile du monde ou ma recette de base pour les pain pétris). Remplacez simplement une partie de la farine de blé (type 80) par de la semoule de blé dur. Pour démarrer je vous invite à essayer 375g farine de blé et 125g semoule de blé dur (75% blé / 25% semoule). Vous pouvez ensuite faire varier cette proportion (60% blé/40% semoule ou 50% blé/50% semoule) pour faire vos propres expériences et trouver ce qui vous plaît le plus.

Mélange semoule fine / farine de blé T80

Rien d’autre ne change dans la recette. Pour les ingrédients: 310g d’eau, 100g de levain, un peu de sel. Si vous êtes un peu perfectionnistes après avoir pratiqué, vous augmenterez peut-être légèrement la quantité d’eau vers 320g/330g car la semoule absorbe un poil plus. Pour les étapes: pétrissage, pousse, façonnage, apprêt restent les mêmes.

La cuisson

Le pain à la semoule ne supporte pas une cuisson trop prolongée pour garder une croûte fine et croustillante. Je vous conseille donc de limiter la cuisson à 50min. Si vous cuisez dans la cocotte, vous diminuerez de 5min la cuisson cocotte fermée. Si vous cuisez en moule ou sur plaque/pierre, le coup de buée est bien recommandé pour avoir une belle croûte.

Vous pouvez essayer également dans vos baguettes ou tout type de pain que vous faites. C’est ce que fait un de mes collègues qui obtient de très bon résultat. Merci à lui de m’avoir conseillé la semoule !

Pour vous il n’y a plus qu’à essayer, pour moi je vais essayer le 100% semoule! Et si vous avez déjà une expérience avec la semoule de blé dur, on en discute dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.